Un automne au cœur de la Laponie

Nous avons passé 15 jours en Norvège, entre la capitale et la Laponie. Récit d’un voyage unique en son genre, mêlant aurores boréales, fjords et montagnes.

Un voyage hors du temps. En automne 2021, nous souhaitions partir pour se vider la tête et s’éloigner des tracas quotidiens. Avec les restrictions sanitaires, nous devions trouver une destination européenne, notre choix s’est très vite tourné vers la Scandinavie. Armés de pulls et de bonnets, nous avons donc posé nos valises en Norvège début octobre.

La Norvège est un pays peu large mais très long, qui est composé de seulement 5,5M d’habitants. Dans une période peu touristique, on était vraiment tranquille. Ce qui est frappant, c’est la verdure qui entoure les villes. Oslo regorge d’espaces verts, notamment dans le quartier de Bygdøy, où l’on se croit hors d’une capitale européenne.

À Bygdøy, les couleurs de l’automne à notre arrivée étaient incroyables

L’autre fait marquant, ce sont bien sûr les routes uniques qui longent les fjords et qui passent entre les montagnes. Traverser des ponts et des tunnels est une véritable routine tant le pays est craquelé entre terre et mer. Conduire là-bas est un véritable plaisir, le décor qui défile devant nous laisse penser que l’on se trouve sur une autre planète.

À Senja, dans le nord de la Laponie

Les Norvégiens sont simples et plutôt accueillants. Nous sentions également une tranquillité et sérénité dans leur mode de vie. Ils adorent traîner dans des cafés, pour discuter, écouter de la musique ou travailler dans un endroit qui leur convient. Leur anglais est excellent. Ils sont aussi très sportifs.

Le goûter de 16h dans un café d’Oslo

Notre véritable coup de cœur concerne les îles Lofoten. C’est un archipel à couper le souffle, qu’importe la saison où l’on s’y rend. Début octobre pour nous, le ciel était principalement gris mais à chaque éclaircie, les montages s’enflammaient et les arcs-en-ciel s’installaient au-dessus de l’eau. Les cabanes de pêcheur en bois rouge viennent parfaire un décor de carte postale.

Hamnøy, tout simplement incroyable

C’est également à cet endroit que les aurores boréales viennent en nombre. La période d’automne est propice à ce phénomène, faut-il encore que le ciel soit clair pour les apercevoir. C’est ce qui s’est passé pendant 2 nuits lors de notre voyage, où nous avons eu la chance de les admirer pendant de longues dizaines de minutes. Les aurores boréales dansent, avec des couleurs incroyables : vert, jaune, violet.

Ce pays mêle tout ce que l’on préfère : calme et ressourçant, moderne et authentique.

Copyright 2020 Lilian Legeay © Tous droits réservés